Salon international féminin du livre et des arts du Gabon : le Cameroun bien représenté

Nadine Ndjomo et Josée Meli Ambadiang Kontso ont pris part à la deuxième édition de ce rendez-vous littéraire du 24 au 26 mai dernier.

 
Du 24 au 26 mai 2024, la maison Georges-Rawiri de Libreville a accueilli la deuxième édition du Salon international féminin du livre et des arts du Gabon (Siflag). Un rendez-vous placé sous le thème : « Parole de femmes » et qui a rendu hommage à Angèle Rawiri, la première romancière du Gabon. L’initiative conduite par Pulchérie Abeme Nkoghe, promotrice du Siflag et présidente de l’Union des écrivains gabonais, a eu le mérite de fédérer la communauté littéraire et artistique locale. Des amoureux des belles lettres venant du Gabon et d’ailleurs. Après le Sénégal en 2023, le Cameroun a fait office de pays invité.
À cet effet, deux autrices ont pris une part active au Siflag 2023. Il s’agit de Nadine Ndjomo avec son dernier ouvrage autobiographique « Captive » et de Josée Meli Ambadiang Kontso avec dans ses bagages le recueil de poèmes « Les perles de la nuit ». Des ouvrages qui ont la particularité de leur sortie sous les presses des Éditions Ifrikiya. Pour épouser le thème de cette année « Parole de femmes », les deux écrivaines ont présenté les visages de quelques écrivaines camerounaises, les principaux axes de la créativité littéraire camerounaise ainsi que la place importante des autrices dans le changement des mœurs. Sur ce dernier ...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category