Développement des petites et moyennes entreprises : on évalue les performances

Le ministre des Petites et moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat a présidé hier à Yaoundé la cérémonie de présentation des données statistiques 2023.


Achille Bassilekin III, ministre des Petites et moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat a présidé hier à Yaoundé la cérémonie de présentation des données statistiques 2023. L’objectif de ce travail est de fournir des informations statistiques nécessaires à la maîtrise de la démographie des Petites et moyennes entreprises, de l’économie sociale et de l’artisanat (Pmeesa) ; à l’évolution de la contribution de ces cibles à l’économie nationale et l’évolution de l’impact des politiques mises en œuvre pour le développement des petites et moyennes entreprises, des Organisations d’économie sociale (OES), des Unités de production artisanale (UPA), etc. A l’issue de cette rencontre, on note que « l’essentiel des Pmes, comme par le passé, reste concentrées entre les villes de Yaoundé et de Douala. En terme de création, on note une considérable augmentation des Pme créées par des jeunes. Les Pme, pour ce qui est de l’année 2023, ont contribué pour la création de prêt de 148 000 emplois au Cameroun et qui de notre point de vue peut être considérablement améliorée », a indiqué le ministre.
Les résultats des données statistiques sur les Pme ont montré que Douala et Yaoundé concentrent 57,4% des Pme en activité au Cameroun, dont 33,5 % à Douala. Les Pme en activité sont principalement constituées des entreprises individuelles (97%) ; les hommes sont majoritairement représentés par rapport aux femmes (respectivement 62,2% et 37,8%). Les promoteurs et dirigeants des Pme sont principalement compris dans la tranche d’âge 30 - 40 ans. Ce documenté relève également que pour la répartition par secteur, on retrouve 0,1% des Pme dans le secteur primaire...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category