Les ambassadeurs de l’Afrique en coupe du monde junior

 La Zambie, le Sénégal, la Guinée et l’Afrique du Sud doivent désormais se mettre au travail.

La Zambie, sélection la mieux préparée, a remporté le trophée de la 20e édition de la coupe d’Afrique des nations de football des moins de vingt ans. Pour les sélectionneurs des sept autres équipes présentes à cette compétition, ce n’était pas un tournoi facile, mais la Zambie a prouvé que le « football c’est l’entraînement, c’est le jeu, ce sont des matchs. L’équipe mérite sa victoire, elle doit être félicitée », confirme en conférence de presse d’après-match, Marie Joseph Koto, sélectionneur des Lionceaux de la Téranga du Sénégal. La Zambie a terminé sa CAN en ayant remporté tous ses matchs. Le pays disputera son troisième Mondial après le dernier en 2007.
Le Sénégal, demi-finaliste en 2015, est l’équipe la plus expérimentée parmi les qualifiés africains pour la coupe du monde en Corée du Sud (22 mai au 11 juin 2017). Mais, il faut encore travailler pour rééditer l’exploit de la dernière édition. Les quatre équipes africaines qualifiées pour le Mondial sont celles qui ont inscrit le plus grand nombre de buts avec 13 réalisations pour la Zambie en cinq matchs, 10 pour l’Afrique du Sud, 8 pour le Sénégal et 6 pour la Guinée. Elles se sont également illustrées par les aptitudes techniques et le sens de l’anticipation de leurs gardiens. Pour les sélectionneurs, il est normal de voir Mangani Banda, gardien zambien, terminer homme du match de la finale contre le Sénégal.
Chacun des huit pays présents à Lusaka ou à Ndola, les deux villes hôtes de cette CAN U-20, avait en son sein au moins un joueur dont le nom a été inscrit sur les tablettes des recruteurs. Ces profils intéressent parce qu’ils ne sont pas coûteux et permettent d’investir pour l’avenir. L’Afrique a donc intérêt à investir dans les catégories jeunes à travers la multiplication des participations aux tournois de haut niveau, mais également à travers des confrontations régulières entre sélections locales. Le Cameroun, pas qualifié à ce Mondial, a notamment péché par le manque de rencontres internationales d’envergure.
Le tirage au sort du Mondial se tiendra le 15 mars prochain au Suwon Artrium en Corée du Sud. Les sélectionneurs des qualifiés africains quittaient Lusaka pour un voyage vers l’Asie, où ils sauront quels seront leurs groupes à cette compétition.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie