France : la culture Bamoun s'expose

La ville d'Anjou à l’ouest à abrité le 15 juin dernier, un festival des arts et de la culture de ce peuple.

Le Centre Jacques Tati de la commune d'Anjou, à l'ouest de la France, a ouvert ses portes, le 15 juin dernier, aux festivaliers, amoureux de la culture Bamoun. C'était à l'occasion de la 2e édition du festival des arts et de la culture Bamoun, célébré sous le signe de la promotion Nguon, rituels de gouvernance et expressions associées, inscrit sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité, il y a quelques mois. Au menu de ce rendez-vous, une exposition des objets d'art, le défilé de mode en tenue traditionnelle Bamoun, la dégustation du "couscous-djapche", et des prestations artistiques. 
Le public a été émerveillé par le rythme enlevé du "kpalum" avec ses déhanchements de reins de l'artiste Fadil le sorcier. A travers son titre "Lânden", il a fait danser de nombreux invités, venus soutenir la culture. Bien avant lui, l'artiste Noun Yaré et sa troupe ont servi un style musical métissé, où les chansons en langue Bamoun sont enveloppés par le jazz. Un cocktail culturel et artistique qui traduit la richesse et la vitalité de l'art musical Bamoun. Par la suite, l'on a eu droit à la projection d'un documentaire sur le Nguon rituels de gouvernance et expressions associées dans la communauté Bamoun, dont la 548e édition se cél...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category