Cameroun-Vatican: une coopération fructueuse

L’action sociale de l’Eglise catholique est très remarquable au Cameroun.

Les relations diplomatiques entre le Cameroun et le Vatican n’ont cessé de se renforcer. Le dernier acte en date est la signature par le Cameroun et le Saint-Siège, le 13 janvier 2014 à Yaoundé, d’un accord-cadre sur le statut juridique de l’Eglise catholique au Cameroun. Cet accord a pour objectif d’établir la reconnaissance de la personnalité juridique de l’Eglise catholique et des institutions ecclésiastiques au Cameroun, et fixer le cadre juridique des rapports entre l’Eglise et l’Etat.  La signature de ce traité est un des fruits de la visite du chef de l’Etat au Vatican en 2013. En effet, au cours de l’entretien privé qu’ils ont eu le 18 octobre 2013, Paul Biya et le pape François avaient évoqué, entre autres sujets, la signature d’un accord-cadre à propos du statut juridique de l’Eglise catholique au Cameroun.
Les relations diplomatiques entre le Cameroun et le Saint-Siège datent du 31 octobre 1966. Cette date correspond à l’ouverture par le Cameroun d’une chancellerie à Rome tandis que le Saint-Siège établit une nonciature apostolique à Yaoundé couvrant le Gabon, la Guinée équatoriale et le Cameroun.  Pour renforcer la coopération avec le Saint-Siège, le président Biya a désigné le premier ambassadeur du Cameroun au Vatican en 2002, (Philippe Mataga) alors que par le passé, l’entretien des relations diplomatiques avec le Vatican incombait à l’ambassadeur du Cameroun en République fédérale d’Allemagne. Depuis 2008, la mission diplomatique du Cameroun auprès du Saint-Siège est assurée par Antoine Zanga. L’action sociale de l’Eglise catholique est très remarquable au Cameroun.
Les fidèles catholiques représentent plus de 50% des adeptes du christianisme au Cameroun. Fort de cette population de fidèles, l’Eglise catholique accompagne de manière significative le gouvernement camerounais dans le domaine de l’éducation, à travers la création des écoles maternelles, primaires et secondaires, y compris dans les zones les plus reculées du pays. La carte scolaire de l’Eglise catholique compte plus de 350 écoles maternelles, plus de 1000 écoles primaires et près de 150 établissements secondaires. L’enseignement supérieur privé catholique affiche sept universités au Cameroun. Mais, le fleuron dans ce secteur reste l’Université catholique d’Afrique centrale (UCAC) de Yaoundé, créée en 1989. Dans le domaine de la santé, l’Eglise catholique gère en relation avec le ministère de la Santé publique, plus de 20 hôpitaux dont l’hôpital de référence de Sainte Elisabeth de Shisong créé en 2002, dans la région du Nord-Ouest. Avec un plateau technique de grande qualité, cet établissement abrite l’unique centre de cardiologie à cœur en Afrique centrale.

 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie