Garoua: les noces d’or

Garoua (Benoué) - Le cinquantenaire du mariage du couple Damsou, commémoré récemment à l’église apostolique du Cameroun, était simplement inédit. L’église, le temps d’une célébration, s’est transformée en un véritable lieu de retrouvailles. Des invités spéciaux venus des trois régions septentrionales, de la partie méridionale et même de l’occident. 
L’officiant du jour, le révérend pasteur Mana, s’est appesanti sur les Saintes écritures pour délivrer son message du jour. Intitulé « le respect de l’alliance, les causes des échecs des couples », son message a été tiré des textes bibliques, dans Genèse 2 :22-24. Selon cet homme de Dieu, lorsque les exigences du mariage sont violées, le divorce intervient indubitablement. Rendant gloire à Dieu pour avoir permis cette longévité dans le couple Damsou, les fidèles n’ont pas manqué d’élever la voix à Dieu pour lui rendre gloire. 
Des différents témoignages qui vont se succéder, l’on apprendra que Gabriel Damsou Moksia, 76 ans, a épousé Jeannette Mosia, 67 ans, le 12 juin 1966 à Yagoua  dans le Mayo-Danay à l’Extrême-Nord. Sur le secret de la longévité de leur couple, Papa Moksia comme l’appellent affectueusement ses 8 enfants et la quinzaine de petits-fils, jure sur la crainte de l’éternel. « Bien que je sois issu d’une zone où l’on bastonne son épouse, je peux vous assurer qu’en 50 ans de mariage, je n’ai jamais levé la main sur mon épouse Jeannette », explique-t-il, ému. 
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie