Les tatouages, ça cartonne

Dans le septentrion, les femmes utilisent le henné, produit de beauté, pour faire des dessins sur leur peau.

Le henné est un colorant d’origine végétale obtenu à partir des feuilles d’une plante épineuse  principalement issue du sous-continent indien  et d’Afrique du Nord. Ces feuilles produisent des teintes  rouges, jaunes et orangées. Elles sont utilisées pour colorer les mains et les pieds. Il existe deux types de henné, le naturel et le noir. Communément appelée dans le Nord Cameroun «Nallé », la poudre naturelle de henné de couleur verte n’a encore subi aucune modification. Elle donne des couleurs uniquement rouges. 
Le « Sippa », poudre de henné noir, colore uniquement en noir. On le retrouve souvent sous forme de pâte déjà prête à l’emploi, et généralement sous forme de poudre noire qu’on mélange à de l’eau distillée pour en faire des tatouages. Cependant, les dessins s’estompent progressivement en trois ou quatre semaines, au fur et à mesure  du renouvellement de l’épiderme, puis disparaissent. La durée de vie du henné dépend de sa qualité, des composantes de la pâte et de la peau de la personne tatouée. 
Le henné est utilisé par les femmes  de tous  les âges, le plus souvent  lors de grandes cérémonies telles que les mariages et les fêtes. Il coûte entre 250 F et 2500 F selon la qualité et la quantité. Les prix  de tatouage sont fixés en fonction des circonstances et des motifs désirés. Ils varient entre 2000F et 5000F. Lors des mariages, les prix peuvent grimper jusqu’à 10.000F car le motif utilisé est spécial.  
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie