RDPC Haute-Sanaga-Nord: en rangs serrés

Une conférence conjointe des sections s’est tenue dimanche dernier à Nanga-Eboko.

C’est une communion avec la base du parti. Et les cellules, comités de base, sous-sections et la section du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) de la Haute-Sanaga-Nord l’ont accueillie avec joie dimanche dernier à Nanga-Eboko. En scandant: «Le RDPC ne faillira pas, nous disons oui à l’unité, à la démocratie et à Paul Biya », les militants ont réaffirmé leur engagement. C’était dans  la salle des fêtes de la préfecture de Nanga-Eboko, lors de la conférence des sections RDPC, OFRDPC et OJRDPC. Pour la première fois depuis le renouvellement des organes de base, les militants du  RDPC ont échangé avec le chef de la délégation départementale permanente du Comité central du RDPC pour la Haute-Sanaga, Bidoung Mkpatt. Et le ministre d’indiquer que l’enjeu principal reste «le succès des idéaux du parti dans la Haute-Sanaga».  
A cette occasion, les militants du RDPC ont réitéré leur soutien au président national de leur parti, Paul Biya. Pour le président de la section RDPC de la Haute-Sanaga-Nord, le thème de cette rencontre est illustrateur : «Les militants et militantes de la section RDPC de la Haute-Sanaga-Nord en rangs serrés avec Paul Biya». Roland Romain Eto a expliqué que les raisons de ce choix sont multiples. Notamment, la nomination de Harouna Bako au poste de directeur général adjoint du Port autonome de Kribi, la confiance renouvelée à Ferdinand Ngoh Ngoh et à Bidoung Mkpatt, respectivement ministre, secrétaire général de la présidence de la République et ministre des Sports et de l’Education physique. Non sans égrainer quelques difficultés des militants de cette section : chômage, enclavement, manque d’enseignants, la construction d’une permanence du RDPC à Nanga-Eboko, etc.
Après les travaux en commissions qui ont permis de faire le point sur la situation socio-culturelle et politico-économique de la population de ce département, les 20 sous-sections qui constituent cette section ont esquissé des pistes de solutions. Le ministre Bidoung Mkpatt a rassuré les militants que l’élite est attentive et suit de près, dans la limite de ses moyens,  les difficultés auxquelles fait face la population. Des pagnes du RDPC offerts par la première dame, Chantal Biya ont été distribués, et une motion de soutien adressée à Paul Biya. 

 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie