Un bâtisseur s’en va

Mgr Jean Marie Benoît Bala a été pendant 30 années au service de l’église catholique

 

Lorsqu’il a été ordonné prêtre le 20 juin 1987 par Mgr Jean Zoa, Jean Marie Benoît Bala, avait placé son ministère sous le signe de la fraternité et de l’amour des chrétiens. Après 30 ans de service au sein de l’église catholique, les différents témoignages laissent croire que c’est une mission accomplie. A la paroisse Baptême de Jésus St Ambroise de la Cité verte à Yaoundé, où il a exercé en 1989, comme premier curé, c’est l’image d’un bâtisseur qu’il a laissée. « Lorsque Mgr a commencé à officier ici, il n’y avait pas de chapelle, c’est sous un manguier qu’il édifiait les fidèles sur la parole de Dieu. Il a pratiquement fait du porte-à-porte pour inviter les fidèles à le rejoindre. Puis il a commencé à encourager les croyants à la construction de l’église. En partant, il nous a laissé son esprit de bâtisseur et de fraternité qui l’animait. C’est ainsi que nous avons construit notre chapelle », affirme Marie Nga, fidele. C’est le même témoignage chez les chrétiens de la paroisse de Dzong-Melen et au petit séminaire de Mvolyé où il a été recteur.
C’est le 10 mai 1959 à Oveng, dans le département de la Mefou-Akono, région du Centre que Jean Marie Benoît Bala a vu le jour. Après des études primaires sanctionnées par l’obtention du CEPE, il entre au petit-séminaire et, son baccalauréat en poche, il est admis au grand séminaire Notre-Dame de l’immaculée conception de Nkolbisson, à Yaoundé. Il est ordonné prêtre le 20 juin 1987, à 28 ans. Commence alors une carrière sacerdotale qui le verra, vicaire, curé, aumônier diocésain des écoles, vice-procurateur diocésain, supérieur du petit séminaire de Yaoundé, aumônier de la congrégation des filles de Marie, et professeur au grand séminaire de Nkolbisson.
En plus des études en philosophie et en théologie au grand séminaire de Nkolbisson, il était titulaire d’un diplôme en sciences sociales et en gestion obtenu à l’Institut catholique de Yaoundé. Le 15 avril 2003, son destin bascule. Il est nommé nouvel évêque de Bafia en remplacement de Mgr Athanase Bala atteint par la limite d’âge. Il y passera 14 ans jusqu’à son décès la semaine dernière.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category