Responsive image

Minas: en mode sensibilisation sur le sida

Societe
Alfred MVOGO BIYECK | 07-12-2017 08:02

 Une session sur le sujet a été tenue mercredi pour le personnel des services centraux et déconcentrés.

Une session de sensibilisation sur le Sida dans le milieu du travail, couplée au dépistage-conseil volontaire, anonyme et gratuit du Vih, à l’intention des personnels des services centraux, déconcentrés et usagers du ministère des Affaires sociales, s’est tenue mercredi dernier.

C’est la participation du Minas à la deuxième édition du mois camerounais et à la trentième journée mondiale de lutte contre le Sida. De concert avec la communauté internationale sur le thème « Droit à la santé », et sous le patronage de la première dame, Chantal Biya, avec pour slogan, « accélérons la riposte ».

Pour le représentant du ministre des Affaires sociales, Jean-Pierre Edzoa, directeur de la protection sociale et de l’enfance au lancement de la cérémonie, il s’agit essentiellement, au-delà des personnels du Minas, et des personnes vulnérables, d’organiser des causeries éducatives, des activités communautaires, de sensibiliser sur le dépistage systématique, faire la démonstration du port correct des préservatifs masculin et féminin, assurer leur distribution, vulgariser les lubrifiants, projeter des vidéogrammes…

Et beaucoup, n’appartenant même pas au Minas, se sont rués à l’esplanade de ce département ministériel pour connaître leur statut sérologique. Une réussite. Le Vih est plus qu’un problème de santé publique. Il est devenu un problème de développement, au regard des effets dévastateurs sur la population.

Pas question donc de baisser la garde. Avec un taux de prévalence de 4,3%, le Cameroun se doit encore de faire des efforts. D’où la mise sur pied du plan sectoriel 2017-2021 de riposte et d’actions.

Pour Jean-Pierre Edzoa, la planification et la mise en œuvre des activités arrêtées est d’un impératif absolu. Objectif, réconcilier les malades du Sida avec eux-mêmes, participer à leur restauration psychologique et à leur resocialisation.
 

 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter