Responsive image

Justice: les satisfactions de 2017

Politique
MESSI BALA | 25-01-2018 06:38

 En présentant les vœux aux deux chefs de la Cour suprême hier, le président de la Chambre des comptes, au nom de la famille judiciaire, a apprécié les gains enregistrés l’année dernière.

«Bonne année Monsieur le Président. Bonne année Monsieur le Procureur général ». Deux phrases prononcées des centaines de fois par les membres de la famille judiciaire en présentant les vœux au Premier président de la Cour suprême et au Procureur général près ladite Cour hier, mercredi 24 janvier 2018.

Mais bien avant cette partie du cérémonial, Daniel Mekobe Sone et Luc Ndjodo ont écouté le discours bilan de l’année 2017 dressé par le président de la Chambre des comptes au nom de tout le corps.

Marc Ateba Ombala a relevé les effets positifs de la tenue le 7 juin 2017 du Conseil supérieur de la magistrature, présidé par le chef de l’Etat, Paul Biya. Entre autres : « l’intégration de 161 nouveaux magistrats dans le corps de la magistrature, l’affection de 35 magistrats à la chambre des comptes », a indiqué le président de la chambre des comptes.

En pareille circonstance, l’orateur a aussi évoqué les activités des autres composantes de la famille judiciaire. 35 nouveaux avocats admis directement au barreau en provenance de l’étranger et d’autres corps de métiers.

L’élection d’Alain Ngongang Sime à la présidence de l’Union africaine des huissiers de justice en décembre dernier. Et le départ de Suzanne Ntyam Ondo Mengue pour Arusha au siège de la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples où elle avait été élue.

Des bonnes nouvelles qui n’ont pas occulté les attentes de la famille judiciaire. Notamment « la révision des textes organisant la profession d’huissier de justice ou l’étroitesse des locaux pour améliorer l’efficacité des magistrats».

Daniel Mekobe Sone, au nom des deux chefs de Cour, a reconnu que des efforts restent à fournir mais beaucoup a déjà été fait. Le premier président a ainsi remercié ses collègues pour le « dévouement sans relâche dans l’accomplissement de leurs tâches ».

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Cameroun-Guinée équatoriale: une relation dense

Presidential
MESSI BALA | 22-02-2018 12:26 | 0 0

Partageant une frontière commune, les deux pays entretiennent en outre des rapports empreints de compréhension mutuelle et de fraternité.

Fraternité et solidarité. Les deux mots résument la relation entre le Cameroun et la Guin& ...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter