Responsive image

CAN féminine 2018 : les huit qualifiés connus

Sports
Yannick ZANGA | 13-06-2018 16:05

 Le Nigeria a complété cette semaine la liste des équipes admises à particper à la compétition prévue au Ghana en fin d’année.

Lundi dernier, avec la large victoire (6-0) du Nigéria sur la Gambie, le quorum de huit nations participantes est définitivement atteint pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations féminine 2018.

Après la victoire étriquée du match aller (0-1), les championnes d’Afrique en titre ont effectivement tenu leur rang.

La bande à Asisat Oshoala et Ugochi Oparanozie  sera donc de la partie lors de la 11e édition prévue du 17 novembre au 1er décembre prochain au Ghana. Avant la qualification du Nigéria, sept autres pays avaient déjà validé leur ticket.

Il y a bien sûr le Ghana, pays organisateur, qualifié d’office pour la compétition. Le Cameroun, vice-champion lors de la dernière édition s’est défait du Congo à l’aller comme au retour sur la marque identique de 5-0. Dans le dernier carré en 2016, l’Afrique du sud a dominé le Lesotho voisin 6-0.

Au match aller, les « Banyana Banyana » s’étaient imposées (0-1). La prochaine CAN sera marquée par le retour de la Guinée équatoriale après sa disqualification par la Confédération africaine de football il y a deux ans. Vainqueurs de la CAN en 2008 et en 2012, les Equato-guinéennes se sont défaites du Kenya (1-2 ; 2-0).

En novembre prochain, le Zimbabwe va briller pas son absence. La faute à la Zambie, tombeuse du représentant africain lors des derniers Jeux Olympiques. A égalité 2-2 sur l’ensemble des deux matchs, les Zambiennes se qualifient grâce aux deux buts marqués à l’extérieur.

Un sort et un score identiques qu’a également connu le Mali pour se débarrasser de la Côte d’Ivoire. Par deux victoires (3-1 ; 3-2), l’Algérie, quant à elle, a réalisé un petit exploit en éliminant l’Ethiopie, une des places fortes du football féminin africain.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter