Demdeng: la nouvelle section Rdpc sur les rails

Regions
Gibrile KENFACK TSABDO | 26-10-2016 22:50

Victor Fotso a installé les responsables samedi en présence du sultan Ibrahim Mbombo Njoya. 

« Demdeng a beaucoup de chance », a déclaré samedi dernier le patriarche Victor Fotso, maire de Pete-Bandjoun, par ailleurs, chef de délégation permanente départementale du Comité central du RDPC pour le Koung-Khi. Créée en 2015 à la suite du processus de renouvellement des organes de base du parti, la section RDPC du Koung-Khi Est à Demdeng effectivement, ne pouvait pas espérer mieux que la visite-surprise de S.M le sultan roi des Bamoun, Ibrahim Mbombo Njoya, dans sa circonscription politique. 
Dans sa casquette de chef de la délégation permanente régionale pour l’Ouest, l’hôte de marque a rehaussé par sa présence, le meeting d’installation officielle des professeurs Médard Fogue et Sylvie Wansi ainsi que Christian Tagne, respectivement responsables des sections RDPC, OFRDPC et OJRDPC de cette jeune section. A la place des fêtes de Demdeng, l’honorable Albert Kouinche, porte-parole des trois présidents de sections RDPC du Koung-Khi, a réaffirmé le « soutien total et irréversible » des militants au président Paul Biya pour ses actions en faveur du développement et de l’émergence du Cameroun. 
Le Pr Médard Fogue n’a pas tari d’éloges à l’endroit de Victor Fotso, en le qualifiant de « bâtisseur infatigable » qui a contribué à faire du Koung-Khi un bastion imprenable du RDPC. Le patriarche a, pour sa part, demandé aux pionniers de la section RDPC Koung-Khi Est de mériter la confiance placée en leur personne, et de rester vigilants. « Ne vous laissez pas tromper par les vendeurs d’illusion. Au Cameroun, le pouvoir est un: c’est Paul Biya », a-t-il martelé avec zèle.
Il leur a, en outre, recommandé de ratisser large pour renforcer les effectifs des militants, d’améliorer les résultats électoraux, de mobiliser les militants pour une inscription massive sur les listes électorales, d’être des militants modèles respectueux des institutions républicaines et de ceux qui les incarnent, entre autres. 
 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter