« Les banques doivent prendre le relais »
4100 certificats ont été délivrés pour le contrôle de qualité des substances nocives.