Les vivres retrouveront leurs prix habituels après la saison des pluies.
Jules Angos Zangue : « Notre projet ambitionne de s’étendre à d’autres départements ».