Conjoncture  : le poulet se vend à bon prix