Soutien aux artistes: la commission des Arts et des lettres au travail

La première assisse de l’année pour cette instance chargée d’étudier les demandes d’appui des artistes dans différentes catégories a lieu depuis hier à Yaoundé.

Plus de 700 dossiers à examiner pendant deux jours. C’est la quintessence de la première assise de la Commission des Arts et des Lettres 2018, réunie depuis hier à Yaoundé. C’est aujourd’hui que les travaux de ladite commission doivent s’achever, avec des attentes probantes pour le secteur artistico-culturel.

Cette instance du ministère des Arts et de la Culture (MINAC) a par ailleurs pour but d’apporter des aides aux acteurs du monde culturel dans toutes les catégories et toutes les régions, notamment les artistes, les entreprises culturelles et autres associations, ceci à travers le compte d’affectation spéciale.

Lumière a donc été faite hier  à l’ouverture des travaux à la galerie d’art contemporain à Yaoundé, par Mouhtar Ousmane Mey, secrétaire général du MINAC, mais aussi président de ladite Commission des Arts et des Lettres (CAL). Les participants ont tablé sur les conditions à remplir, pour l’éligibilité au financement.

« Je vous invite à une utilisation judicieuse des subventions débloquées, afin qu’elles servent effectivement à la cause pour laquelle elles ont été allouées à savoir, l’incitation à la créativité littéraire et artistique. Il est question d’encourager les créateurs des œuvres de l’esprit, non pas par une distribution de financements à fonds perdus, mais par des mesures de facilitation de la production d’œuvres artistiques de qualité », a expliqué Mouhtar Ousmane Mey.

Différentes sous-commissions ont ainsi été formées pour étudier avec attention les dossiers soumis à leur appréciation, avec impartialité et jugeote, et éviter ainsi que des demandes de mauvaise moralité soient validées.

Au terme de la revue des contenus, Jean Jacob Nyobe, secrétaire administratif et technique de la CAL, a entretenu l’assistance avec la présentation de la procédure et des conditions d’éligibilité au financement du compte d’affectation spéciale pour la politique culturelle, élaboré par le chef de l’Etat.

Un document cadre stratégique sera adopté pour alimenter et orienter les séances de travaux des experts sectoriels de ce ministère. La clôture de l’assise est prévue ce jour.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie