Nécrologie: le Pr. André Mvesso n’est plus

L’ancien directeur de l’Ecole normale supérieure a tiré sa révérence hier au Centre hospitalier universitaire de Yaoundé.

La triste nouvelle est tombée hier au petit matin. Le Pr. André Mvesso s’est éteint à l’âge de 65 ans des suites de maladie. Le natif d’Elig-Akeng, un village de la région du Centre, s’en est allé laissant un grand vide dans sa famille, et parmi ses amis et collègues.

Ses connaissances gardent de lui le souvenir d’un homme de conviction et un amoureux du savoir. Après l’obtention du baccalauréat en 1972, major du Cameroun, il est admis à l’Ecole normale supérieure d’où il sort enseignant de français en 1974. Il est ensuite envoyé au Collège d’Enseignement général (CEG) de Bangangté où il enseigne pendant un an.

Amoureux du savoir, il s’envole pour l’occident en 1975 où il obtient un doctorat de troisième cycle à la Sorbonne, en sociologie de l’Education et un PHD en éducation comparée à l’Université de Montréal au Canada. Le professeur titulaire des universités, homme politique et homme de lettres, celui que le monde estudiantin pleure a eu une vie bien pleine.

Il a occupé de nombreux postes prestigieux dans le milieu académique dont, celui de doyen de la faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Buea de 2009 à 2018, directeur de l’Ecole normale supérieure de 2005 à 2009, secrétaire général de l’Université de Dschang de 1998 à 2005, secrétaire général de l’Université de Yaoundé I de 1997 à 1998, et de chargé de mission dans les services du Premier ministre de 1993 à 1997.

Il laisse aussi des ouvrages, parmi les plus célèbres : « l’Ecole malgré tout » publié en 1998 et « Pour une nouvelle éducation au Cameroun », en 2005, et tout récemment un célèbre roman dédicacé en 2016, « Lucie ou le retour au pays ».

Avant de s’éteindre, comme le témoigne son fils aîné, Aurelien Mvesso, l’homme de science a, il y a deux semaines rendu un dernier hommage académique à son confrère et ami le Pr. Dominique Mvogo. Tous croyaient à une amélioration de son état de santé à tort !

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie