Sénégal: début du procès en appel de Khalifa Sall

Condamné en avril dernier à cinq ans de prison, le maire de Dakar est retourné hier devant la barre où son procès en appel a débuté. Emprisonné depuis mars 2017, Khalifa Sall, candidat déclaré à la présidentielle de 2019, a été reconnu coupable d’escroquerie et non de détournements de deniers publics. L’Etat, qui demandait des dommages et intérêts, a été débouté...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category