Sénégal: début du procès en appel de Khalifa Sall

Condamné en avril dernier à cinq ans de prison, le maire de Dakar est retourné hier devant la barre où son procès en appel a débuté. Emprisonné depuis mars 2017, Khalifa Sall, candidat déclaré à la présidentielle de 2019, a été reconnu coupable d’escroquerie et non de détournements de deniers publics. L’Etat, qui demandait des dommages et intérêts, a été débouté. Le parquet qui a estimé que les peines ne sont pas suffisantes, a également fait appel de cette sentence. La première audience d’hier avait pour but de fixer les règles du jeu. Les avocats doivent notamment se constituer.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie