Fonction publique et Réforme administrative: Joseph LE au contact de ses collaborateurs

Une visite de travail effectuée par le ministre dans les délégations régionales du Sud-Ouest et du Littoral mercredi et jeudi.

Read also : Renouvellement des organes de base du RDPC : ça démarre le 7 août

Désormais, l’usager de Yingui ou de Nkondjock dans le Littoral n’effectuera plus de longues distances pour suivre son dossier d’intégration au ministère de la Fonction publique et de la Réforme administrative à Yaoundé. Il le fera dans les bureaux de la délégation régionale du Minfopra où le SIGIPES (une application pour la gestion des carrières et la prise en charge de la solde) est effectif depuis quelques jours.

Read also : Vaccin Johnson & Johnson : plus de 300 000 doses réceptionnées

Cette nouvelle a été annoncée jeudi dernier à Douala lors de la visite effectuée par le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative, Joseph LE. C’était en compagnie du gouverneur de la région du Littoral, Sammuel Dieudonné Ivaha Diboua. 

Read also : Jeux olympiques Tokyo 2020 : le Cameroun prend ses marques à Hita

Le Minfopra a passé au peigne fin tous les bureaux logés dans les services du gouverneur pour quelque temps encore, encourageant au passage chacun de ses collaborateurs.

Read also : Tirage au sort de la CAN 2021 : inspection au Palais des Congrès

« Cette visite vient booster notre moral. Nous sommes contents de ce contact au cours duquel j’ai pu m’entretenir quelques instants avec notre ministre qui est d’une simplicité à nulle autre pareille », lâche une collaboratrice.

Read also : Rdpc : 23 militants graciés et réhabilités

Sur la route qui mène à Yassa, un quartier qui abritera l’immeuble R+2 de cette délégation régionale dans quelques mois, Joseph LE, s’est arrêté à l’hôpital militaire de Douala. Dans cette formation hospitalière, le Minfopra est allé au chevet d’un de ses collaborateurs, victime d’un malaise mardi dernier.

Read also : Cameroun-Angola : le duel final

Question de lui remonter le moral. A Yassa, c’est un bâtiment flambant neuf qui se dresse fièrement et qui accueille le Minfopra et sa suite. L’odeur de peinture encore fraîche chatouille les narines.

Read also : CAN Total Energies 2021 : la CAF rassure

« Il nous faudra remplacer cette porte en bois par une porte en fer afin que tous nos dossiers soient bien sécurisés », propose Mme Ebogo, déléguée régionale. « Vous pouvez déjà regagner le site en attendant qu’un autre marché soit lancé à ce sujet », rétorque le ministre. Ici la cinquantaine de bureaux, la salle de conférence et les toilettes, n’attendent plus que leurs équipements y compris l’approvisionnement en eau et en énergie électrique.

Read also : Lutte contre le chômage: Une nouvelle initiative voit le jour

A Buea où il a entamé sa tournée, c’est le même constat. « Je suis très heureuse d’accueillir le ministre dans nos locaux. Quand nous avions appris qu’il effectuerait une visite chez nous nous, nous nous apprêtions à lui proposer la mise en place du SIGIPES et de la connexion Internet. Depuis ce matin (Ndlr : mercredi 13 juin), le SIGIPES a été installé avec une connexion Internet.

Read also : Hémodialyse : la prise en charge a repris

Je suis très heureuse parce que cela va aider les usagers et améliorer la célérité dans le traitement des dossiers. Certaines mesures ont été mises en place par le ministre depuis avril pour que les usagers puissent suivre leurs dossiers sans se rendre à Yaoundé », se réjouit Eselekwe Alota Evelyne, délégué régional.

Read also : Exécution du budget d’investissement public : performance appréciable en 2020

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category