Attribution de la médaille de la vaillance à titre posthume

Décret N° 2018/369 du 20 juin 2018.

Read also : Rentrée du deuxième trimestre : ça repart

 

Read also : Développement de la sous-région : on reparle du financement des projets intégrateurs

Le président de la République, décrète :

Read also : Loi de finances 2021 : de grandes innovations fiscalo-douanières

Article 1er : La médaille de la Vaillance à l’Ordre de l’Armée est, pour compter de la date de signature du présent décret, attribuée à titre posthume aux personnels militaires ci-après, morts en service commandé au secteur N° 1 de la Force multinationale mixte de la Commission du Bassin du Lac Tchad (S1/FMM/CBLT)

Read also : Mise en place des exécutifs régionaux : le jour-j

Il s’agit de :

Read also :

Matelot de 1ère classe Sone Sone Jerry

Read also :

Soldat de 2ème classe Bachirou Mana

Read also : Excès de vitesse : 20 automobilistes suspendus de conduite

Texte de citation :

Read also : Accès à un compte bancaire: Seulement un adulte sur 10

« Déployés dans le cadre de la Force multinationale mixte, ces militaires ont courageusement sacrifié leurs vies pour la patrie, face aux attaques des terroristes de la secte Boko Haram. Tombés sur le champ d’honneur le 27 mars 2018 à Dega, ils ont, par leurs bravoure rempli avec honneur et fidélité leur haute mission de soldat et permis de préserver l’intégrité territoriale du Cameroun.»

Read also : Attestation de virement irrévocable: L’informatisation engagée

Article 2 : Le Grand Chancelier des Ordres nationaux et le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’application du présent décret qui sera enregistré, puis publié au Journal officiel en français et en anglais.

Read also : Immunité: Aucune certitude

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category