Coupe du Cameroun de football: la finale tout au bout

Lion blessé-Panthère et Eding-Unisport constituent les affiches des demifinales qui se jouent ce week-end à Yaoundé.

Qu’il s’agisse d’Unisport du Haut-Nkam ou d’Eding Sport de la Lékié, le récent exercice en Elite One est à oublier. La Coupe du Cameroun apparaît en effet comme le seul viatique des deux derniers représentants du championnat d’élite.

Les deux équipes, qui s’affrontent ce dimanche au stade militaire de Yaoundé pour une place en finale de la coupe du Cameroun, ont la particularité d’être transfigurées depuis les 32es de finale.

Lors de leurs oppositions en Elite One cette saison, le club de Bafang s’est octroyé quatre points sur les six possibles. Si dans les têtes naissent des visées légitimes de sacre final comme en 2012, les maîtremots restent humilité et concentration.

Mais Unisport devra se méfier de la forme éblouissante du champion du Cameroun 2017. En dominant le grand favori, Coton Sport de Garoua, 2-1 au tour précédent, Eding sport de la Lékié a clairement affiché ses ambitions.

A sa dynamique positive, s’ajoutent aussi de grandes capacités mentales. Cet élément jouera certainement un grand rôle lors de leur affrontement au stade militaire de Yaoundé. Là où Unisport s’était imposé en championnat, il y a quatre mois face à Eding 1-3.

Mais le club de Saint Fabien Mvogo entend laver cet affront. Avant ce choc, toujours au stade militaire de Yaoundé, l’autre affiche des demi-finales 100% Elite Two cette fois-ci, verra s’affronter deux félins de la région de l’Ouest samedi. Il s’agit de la Panthère sportive du Ndé et de Lion Blessé de Fotouni.

Le premier cité est sur une lancée de 10 matchs sans défaite. En coupe, Panthère est notamment parvenu à éliminer Ums de Loum, le finaliste 2017 et l’Union sportive de Douala.

Double malheureux finaliste ces quatre dernières années (2014, 2015), le groupe vient de bénéficier de sa direction d’une motivation sonnante et trébuchante. Néanmoins, Panthère devra se méfier du petit poucet de ce dernier carré.

Si la présence de Lion Blessé n’était pas des plus attendues, la formation de l’arrondissement de Bandja, dans le département du Haut-Nkam, poursuit discrètement son bonhomme de chemin.

Cinquième la saison écoulée en Elite Two, Lion Blessé a plutôt une bonne maîtrise de son prochain obstacle. Puisqu’en deux confrontations durant la saison régulière, le Lion, bien que blessé, reste invaincu devant la Panthère (3- 1, 0-0).

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie