37e promotion de l’Emia: appelez-la « Général Kodji Jacob » !

C’est le nom de baptême de cette cuvée de l’Ecole militaire interarmées choisi par le président de la République et dévoilé vendredi dernier par Joseph Beti Assomo, le Mindef.

L’essentiel de la cérémonie a tenu en une phrase. Sur hautes instructions et choix effectué par le président de la République, chef des armées, « la 37e promotion de l’Ecole militaire interarmées a pour nom de baptême, général de division Kodji Jacob » !

Le message délivré par Joseph Beti Assomo, le ministre délégué à la présidence, chargé de la Défense (Mindef) a rempli d’émotion les 257 élèves qui appartiennent à cette cuvée d’apprenants de l’Emia. Vendredi dernier, à cette occasion, ils se sont retrouvés à la cour d’honneur de la Brigade du Quartier général à Yaoundé.

Un moment d’émotion pour ces futurs militaires de l’Emia. Pour la famille du général de division Kodji Jacob aussi. Le nom qui a été dévoilé par le Mindef n’a pas été davantage expliqué. Pas de discours de circonstance. Selon les usages, c’est le président de la République lui-même qui va en donner le sens, au cours de la cérémonie de triomphe pour ces apprenants, afin de consacrer la fin de la formation.

En effet, le général de division Kodji Jacob a été tué lors d’un accident d’hélicoptère le dimanche 22 janvier 2017 à Bogo. Il officiait alors comme commandant de la 4e région militaire interarmées (4e Rima) qui couvre la région de l’Extrême- Nord au Cameroun. Son nom choisi pour consacrer la 37e promotion de l’Emia permet ainsi de le commémorer. La famille du défunt a d’ailleurs été conviée à cette cérémonie riche en émotion.

Le Mindef leur a personnellement apporté son réconfort. Les 257 apprenants qui ont entamé la formation en décembre 2016 et héritent aujourd’hui de ce nom de baptême, attendront une autre cérémonie pour en cerner la profondeur .

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie