Bimbia: Bientôt mémoire universelle

Un atelier de reflexion sur l'inscription de ce site retrouvé dans le Sud-Ouest sur la liste du patrimoine mondial, s’est ouvert le 20 novembre 2018 dernier à Yaoundé.

Bimbia, localité située dans l’arrondissement de Limbé III, département du Fako, est le centre de réflexion d’un séminaire-atelier de deux jours organisé depuis mardi, 20 novembre 2018  par le ministre des Arts et de la Culture (Minac), Pr. Narcisse Mouelle Kombi. Réunis au Musée national à Yaoundé, des experts de l’Unesco et des historiens vont mettre à contribution leur savoir-faire  pour trouver des voies et moyens afin d’inscrire le site de Bimbia sur la liste du Patrimoine mondial. Bon à savoir, ce site, comme l’a indiqué le Minac à l’ouverture des travaux, était un ancien port d’esclaves, et « de par l’ampleur du phénomène dont il a été le siège : la traite négrière, il est un élément de la mémoire de l’humanité toute entière ».


Read also : Dédicace : la tradition, gage du développement africain

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category