Okola : la paix magnifiée

L’hymne de l’intégration nationale a résonné durant toutes les activités de lundi dernier.

La tentative d’incendie de la place des fêtes d’Okola perpétrée par certains individus non encore mal identifiés dans la nuit du 19 mai dernier, n’a pas empêché la célébration de la 47e édition de la fête de l’unité nationale dans cet arrondissement du département de la Lékié, région du Centre.

Au contraire, toutes les composantes sociologiques (élèves, associations, partis politiques) d’Okola ont répondu présent le 20 mai. Dans une ferveur patriotique renouvelée, elles ont tenu à réaffirmer leur attachement à la Nation une et indivisible. Les pas esquissés à chaque passage en disaient long sur la volonté commune d’unité et de vivre-ensemble. 

Les chants patriotiques entonnés par les élèves du primaire et du secondaire ont magnifié la paix et la solidarité, seuls ingrédients pour bâtir un pays prospère et développé de l’avis d’André Christian Olomo, sous-préfet d’Okola. Le défilé civil a donné à voir plusieurs carrés spéciaux mettant en relief la diversité culturelle du pays.

Le passage des partis politiques a donné à voir la démonstration de force du RDPC sous la conduite de l’honorable Gabriel Koah Songo, président de la section RDPC Lékié sud. L’ANDP était également de la partie. La démission de Christophe Ngono Engoulou des rangs du Parti de l’Alliance libérale (PAL) avec une dizaine de militants pour rejoindre le RDPC n’a laissé personne indifférent.         
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category