Evénement: et voici Crtv Sports and Entertainment

L’offre du service public de l’audiovisuel s’est enrichie hier avec la naissance d’une deuxième chaîne de télévision thématique.

Dans la famille de la Cameroon Radio Television, les naissances se célèbrent avec faste et solennité. Une fois de plus, la tradition a été respectée hier à Yaoundé à l’occasion de la naissance de son deuxième bébé. Baptisé Crtv Sports and Entertainment, le nouveau-né a poussé ses premiers cris à 10h sur le canal 393 du bouquet Canalsat, ainsi que sur le câble et la TNT. 17 mois après Crtv News, la cérémonie de baptême de la nouvelle chaîne thématique de la Crtv dédiée aux sports et au divertissement était présidée par René Emmanuel Sadi, ministre de la Communication, par ailleurs président du conseil d’administration de la Crtv.

Outre le directeur général de la Crtv, Charles Ndongo, membres du gouvernement, parlementaires, personnalités du mouvement sportif national ont tenu à célébrer le nouvel arrivant du paysage audiovisuel camerounais. Au cours de la cérémonie organisée pour la circonstance au studio I de son siège, la Crtv Sports and Enter tainment a présenté son leitmotiv : accompagner le mouvement sportif et artistique pour être au cœur de l’action. « Nous serons au cœur de tous les spectacles, de tous les sports », a déclaré Charles Ndongo, Dg de la Crtv. Une volonté qui sera traduite dans les faits dès ce jour, avec la diffusion sur la nouvelle antenne, des rencontres de la Coupe du monde féminine de football France 2018. En termes de coloration d’antenne, la chaîne a pour ligne de démarcation, l’authenticité sportive camerounaise dans un traitement obéissant aux canons et à la déontologie journalistique. En guise d’exclusivité, Charles Ndongo a annoncé l’organisation annuelle du Prix Samuel Eto’o pour récompenser l’excellence sportive au Cameroun.

Pour sa première sortie officielle, comme Pca de la Crtv, René Emmanuel Sadi a solennellement proclamé l’opérationnalisation de la chaîne. Impératif vital dans un environnement farouchement concurrentiel, le Mincom a mis l’accent sur les principaux défis qui attendent la troisième chaîne publique camerounaise. Pour sa viabilité, il a été demandé au top management de s’engouffrer dans le marché florissant des loisirs.

Il s’agira notamment de mettre en place une stratégie commerciale intelligente afin de capter les revenus consistants de ce marché. De la même façon qu’il faudra fructifier les investissements importants qui seront consentis pour l’acquisition des droits de retransmission des grandes compétitions sportives. Des orientations soucieuses de la fidélisation de l’audimat qui devront s’accommoder à l’originalité et à la diversité culturelle du Cameroun. Ceci afin de véritablement donner sens à son slogan : Venez, vivez, vibrez

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category