Formations hospitalières : comment humaniser les soins

Le sujet était au centre d'une rencontre des administrateurs de santé, tenue mercredi dernier à Yaoundé.

Le 7 août dernier à Yaoundé, des experts de santé se sont réunis pour échanger autour du thème : « Humanisation des soins et des services de santé ». C’était à l'occasion de la première édition des cafés-débats, organisée par cette association. Objectif : mener une réflexion sur la qualité des soins dans les formations sanitaires du pays. « Il s’agit d’un projet qui a été pensé et mûri dans le cadre des activités du bureau exécutif de l'Association camerounaise des administrateurs de santé publique, qui s’est plus appesantie sur la vision du ministre de la Santé publique. Lui qui parle et promeut l’humanisation des soins de santé et de justice sociale », a relevé Alexis Arsène Mbalabouom Nzie, président de l’association. 
La rencontre a permis de mettre en exergue les acteurs de santé. Notamment les usagers du service public hospitalier, l’hôpital et les professionnels de santé. Ensemble, ils ont réfléchi à avoir un hôpital à visage humain. Au cours des travaux de réflexion, un panel d’expert de haut niveau parmi lesquels les professeurs et les docteurs ont proposé des pistes de solutions. Ils ont démontré la nécessite de la mise en place des normes et référentiels, pour pouvoir rendre le service public hospitalier humain. Si cela est fait, c’est ce qui conduira à une bonne gouvernance du système de santé. « Nous voulons un prestataire de santé à visage humain. Parce que le malade est d’abord un humain et l’hôpital un endroit où doit régner l’hospitalité », a souhaité le Pr. Anne Esther Njom Nlend, pédiatre déontologiste et directeur du Centre hospitalier d’Essos.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category