Lions indomptables : l’ère Antonio Conceiçao

Le Portugais de 57 ans a été désigné vendredi dernier à la tête du staff technique, avec comme adjoints François Omam-Biyick et Jacques Songo’o.

Personne ne l’avait vu venir. Des noms qui circulaient pour prendre la succession de Clarence Seedorf à la tête des Lions indomptables, celui d’Antonio Conceiçao Da Silva Oliveira n’avait jamais filtré. La surprise était donc grande à l’annonce de la nomination du Portugais de 57 ans, vendredi dernier. D’autant qu’il n’est pas vraiment connu du grand public. Ancien milieu de terrain, Antonio Conceiçao Da Silva Oliveira a bâti l’essentiel de sa carrière d’entraîneur au Portugal (Naval, Amadora, Braga, Vitoria Setubal, Moreirense, Belenenses notamment), à Chypre (Nea Salamina) et en Arabie saoudite (Al-Faisaly). Sans oublier la Roumanie (Brasov, Astra Ploiesti et Cluj). C’est lui qui a donc obtenu les faveurs du groupe de travail Minsep-Fecafoot chargé de désigner le nouveau sélectionneur du Cameroun. Antonio Conceiçao Da Silva Oliveira en sera donc à sa première sélection nationale, assisté pour l’occasion par François Omam-Biyick et Jacques Songo’o, adjoint en charge des gardiens de but. Deux anciennes gloires des Lions indomptables qui ont déjà occupé ces positions au sein de la sélection nationale. 
Et à peine désigné, le nouveau staff du Cameroun a tenu à effectuer une visite de courtoisie au siège de la Fecafoot, au Centre technique d’excellence de la Caf de Mbankomo et au stade Omnisports de Yaoundé hier, aux côtés notamment de Michel Dissake Mbarga, inspecteur général des services au ministère des Sports et de l’Education physique. Mais aussi du nouveau sélectionneur des Lions A’, Clément Arroga à Atsentso, également désigné vendredi dernier. 
Cette sortie a en tout cas été l’occasion de noter une entente entre le sélectionneur, deuxième Portugais à entraîner le Cameroun après Artur Jorge, et ses deux adjoints. Dans un français bien à lui, il n’a pas non plus hésité à s’exprimer devant les médias : « Je suis très heureux d’être au Cameroun et d’entraîner une équipe aussi prestigieuse. Nous tenons à rassurer les Camerounais que nous allons tout faire pour avoir des résultats ». Reparti en Europe dans la foulée, Toni Conceiçao sera de retour en semaine pour la formalisation de son contrat. Un contrat qui devrait au moins courir jusqu’à la CAN 2021. Avec comme objectifs entre autres de remporter cette compétition à la maison et de redorer le blason de l’équipe nationale, éliminée en 1/8e de finale de la dernière CAN. Mais le plus urgent est déjà le match amical annoncé pour le 12 octobre prochain à Radès contre la Tunisie. C’est dire que la première liste du nouveau sélectionneur, imminente, est particulièrement attendue.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category