Législatives : les têtes d’affiche

avatar

Le rendez-vous du 9 février 2020 mettra en compétition plusieurs personnalités connues de la scène politique nationale.


Cavaye Yéguié Djibril est la tête de liste du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) dans la circonscription électorale du Mayo Sava, région de l’Extrême-Nord. Président de l’Assemblée nationale depuis 1992, le lamido de Mada a été investi de nouveau par son parti. Le moins qu’on puisse dire, c’est que cette nouvelle investiture dont il bénéficie était très attendue par une certaine opinion. Cavaye Yéguié Djibril devra donc se battre comme toujours pour assurer la victoire de son parti contre l’Union nationale pour la Démocratie et le Progrès (Undp). A côté de cette figure historique du parlement, Joseph Mbah Ndam du Social Democratic Front (Sdf) en lice dans la Momo-Est, région du Nord-Ouest. Il est à l’Assemblée nationale depuis 1997 et entend briguer un nouveau mandat. L’autre profil connu de la scène parlementaire est la députée de l’Union démocratique du Cameroun, Hermine Patricia Ndam Njoya. Elle reste en compétition pour un troisième mandat et conduira la liste de son parti dans le Noun-Centre. Dans la région du Centre, Hilarion Etong, premier vice-président de l’Assemblée nationale est N°1 de la liste Rdpc dans la Haute-Sanaga, tout comme Jean Bernard Ndongo Essomba, président du Groupe parlementaire du Rdpc, en tête dans la Lékié-Est.
De nouvelles figures  se démarquent également. C’est le cas de Cabral Libii, président national du Parti camerounais pour la Réconciliation nationale (Pcrn) dans le Nyong et Kellé. L’ancien candidat à l’élection présidentielle de 2018 brigue pour la première fois un mandat aux législatives. Dans ce même registre, on note la candidature d’Emmanuel Ntonga pour le compte du Sdf, dans le Mfoundi. Le coordonnateur régional du Centre du parti de Ni John Fru Ndi aura en face le Rdpc, le Prcn avec le journaliste Armand Okol Djang en lice, et le Paddec. Dans la circonscription électorale du Haut-Nyong, Olivier Anicet Bile, président national de l’Union pour la Fraternité et le Progrès (Ufp) est en course pour le siège de député. 
D’autre part,  des candidatures comme celle d’Issa Tchiroma Bakary qui est en compétition dans la circonscription de la Benoué-Est dans le Nord, ne passent pas inaperçues. Le président du Front pour le Salut national du Cameroun affrontera le Rdpc et l’Alliance pour la Démocratie et le Développement (Add). Jean Jacques Ekindi du Mouvement progressiste, après un séjour à l’Assemblée nationale entre 2002 et 2007, veut tenter un come-back. Il conduit la liste présentée par son parti dans le Wouri-Centre. Paul Eric Kingue, président national du Mouvement patriotique pour un Cameroun nouveau (Mpcn), après l’expérience de chef d’exécutif communal, est lui-aussi en course dans le Moungo-Sud. Comme on le voit, les 85 circonscriptions électorales dans le cadre des législatives présentent pour la plupart, des affiches et des profils qui présagent de grandes batailles le 9 février prochain.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category