Politique

Formation professionnelle : l’Institut de formation des formateurs inauguré

Le Premier ministre, représentant personnel du chef de l’Etat, a coupé le ruban symbolique de ce don sudcoréen vendredi à Yaoundé.

«L’accès à la formation professionnelle sera amélioré, à la fois par la diversification des filières et la densification de l’offre de formation dans de nouveaux centres. Le niveau de celle-ci sera relevé grâce à l’ouverture à Yaoundé de l’Institut national de formation des formateurs et du développement des programmes ». Cette annonce du chef de l’Etat au cours de son adresse à la jeunesse camerounaise le 11 février 2019 a pris tout son sens vendredi, 20 décembre 2019. C’est que l’Institut de formation des formateurs a été inauguré par Joseph Dion Ngute, Premier ministre, chef du gouvernement, représentant personnel du chef de l’Etat. C’était en présence de nombreux membres du gouvernement et de Bok-Ryeol Rhyou, l’ambassadeur de la République de Corée au Cameroun. Cette infrastructure, d’une valeur de 3,200 milliards de F est un don de ce pays d’Asie. L’institut dont la première pierre avait été posée en février 2015 est donc complètement achevé. Sa mission est la formation professionnelle des formateurs habilités et certifiés dans le domaine des TIC, dans des spécialités en conception de développement des programmes et outils de formation professionnelle. Le Premier ministre s’est félicité de voir cette infrastructure, première du genre dans la sous-région, fleuron de la coopération Cameroun- Corée du Sud entièrement réalisée. Pour lui, ce joyau architectural futuriste fera la fierté du Cameroun et apportera des réponses pratiques et adéquates à la préoccupante question de la formation professionnelle au Cameroun. « Il est important pour les acteurs de capitaliser cet énorme investissement pour assurer la pérennité de cet institut », a affirmé Joseph Dion Ngute. Après son discours, le Premier ministre a coupé le ruban symbolique avant de découvrir la plaque commémorative, deux étapes suivies de la visite des lieux par les officiels.

Ils peuvent alors découvrir les coins et recoins de cet institut qui représente un maillon essentiel de la stratégie de développement qualitatif de la formation professionnelle au Cameroun. Il s’agit d’un imposant bâtiment doté d’une salle de conférences, d’un laboratoire des Tic, des salles de cours, des salles de réunions, d’une infirmerie, d’une bibliothèque, d’une cafétéria. « C’est une nouveauté. Aujourd’hui nous avons des carreleurs, des maçons, des mécaniciens qui malheureusement, pour n’avoir pas reçu la formation adéquate ne répondent pas aux normes internationales. Cet institut reçoit des experts qui savent déjà faire le métier mais qui ne savent pas comment transmettre ce savoir. Ici, ils auront des rouages pour dispenser leur savoir à des apprenants. », a expliqué Issa Tchiroma Bakary, ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle. Quant aux conditions d’accès, elles seront communiquées public incessamment. Mais déjà, il faut savoir que cet institut est pour tout le monde.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps