Economie

Compétitivité des Pme: l’efficacité japonaise saluée

La fructueuse coopération abordée vendredi dernier par Achille Bassilekin III et Masuda Junko, représentante résidente de l’Agence japonaise de coopération internationale, enfin de séjour.

Après trois ans et demi passés au Cameroun, Masuda Junko, va bientôt retourner au pays du soleil levant. Arrivée en fin de séjour, représentante résidente de l’Agence japonaise de coopération internationale (Jica) était l’hôte d’Achille Bassilekin III, ministre des Petites et moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat (Minpmeesa) vendredi dernier. Une occasion pour la représentante résidente de lui renouveler sa gratitude, au nom de la Jica, pour tout l’appui et la bonne collaboration.
Au-delà du temps de la séparation, les deux interlocuteurs ont revisité la coopération entre la Jica et le Cameroun en matière d’entrepreneuriat. « Au cours des trois ans et demi, on a pu témoigner le grand succès des projets de coopération en matière de promotion des Pme à travers l’approche Kaizen », a déclaré Masuda Junko. Le projet Kaizen qui s’inscrit dans le cadre de l’assistance technique du gouvernement japonais dans les actions gouvernementales relatives à l’encadrement et la promotion du secteur privé. Il intervient dans les domaines de la transformation et du service (la couture, la broderie, le bois, la métallurgie, l’hôtellerie, la mécanique-auto, l’hôpital). De 2015 à 2020, le projet Kaizen a formé 116 consultants et près de 800 entreprises ont pu bénéficier des services d’appui aux entreprises (Sae). 
Un projet qui participe au renforcement de la qualité et de la compétitivité des entreprises et dont les résultats sont déjà perceptibles. « Toutes les entreprises camerounaises qui ont bénéficié de cette formation dans le cadre des Sae ont amélioré leur chiffre d’affaire de 40% », a indiqué Achille Bassilekin III. Grâce au gouvernement nippon, par l’entremise des financements de la Jica, le Cameroun s’est doté d’un plan directeur pour l’accompagnement des Pme. Ce qui a débouché à la création de l’Agence de promotion des Pme (Apme) et d’une banque des Pme. Fort de cet impact, les deux parties entendent approfondir cette coopération au grand bénéfice des jeunes entreprises camerounaises. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps