Politique

Candidatures : les dossiers déposés

Dans les agences départementales à travers le pays, partis politiques et autorités traditionnelles ont rempli cette exigence hier.

Le processus lancé le 7 septembre dernier par la convocation des collèges électoraux, a connu une étape décisive hier. Il s’agit des dépôts des dossiers de candidatures. Comme on pouvait s’y attendre, plusieurs partis politiques ont répondu à l’appel, en investissant des candidats au poste de délégué régional. Le commandement traditionnel aussi, malgré quelques divergences notées dans plusieurs circonscriptions électorales. Dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest, deux régions dont les attentes sont importantes à l’issue de ces régionales, les dépôts de dossiers ont également été effectifs.
Ainsi, s’ouvre une autre étape dans l’organisation des élections régionales du 6 décembre prochain. Celle de la validation, par le Conseil électoral, des 900 candidatures, soit 700 pour les délégués régionaux et 200 pour les chefs traditionnels. En effet, cette instance d’Elections Cameroon dispose de 60 jours au moins avant la date du scrutin, pour arrêter et publier les listes des candidats. Au cours de cette phase cruciale, il sera question pour les membres du Conseil électoral d’éplucher les pièces constitutives des dossiers, d’apprécier leur authenticité, et surtout la qualité des postulants. Cet exercice, comme on le sait, aboutit soit à une acceptation soit à un rejet. Dans ce contexte, le Code électoral prévoit en son article 189 alinéa 1 que « la décision d’acceptation ou de rejet d’une liste de candidats peut faire l’objet d’un recours devant la juridiction administrative compétente, par un candidat, le mandataire de la liste intéressée ou de toute autre liste, ou par tout électeur inscrit sur la liste électorale de la commune concernée ». 
La loi dispose que ces contestations ou réclamations sont faites sur simple requête, dans un délai maximum de cinq jours suivant la publication des listes de candidats. Et la décision du tribunal administratif compétent est attendue, sept jours au plus suivant le dépôt de la requête. Au regard des manœuvres intenses menées au sein du commandement traditionnel par exemple, il n’est pas exclu que des recours soient enregistrés par cette catégorie de postulants.  

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps