Politique

Ebolowa : les listes provisoires disponibles

Les électeurs peuvent les consulter tous les jours, au niveau de l’Agence départementale d’Elecam, où les agents sont disponibles pour d’éventuelles revendications.

Ce mercredi 23 septembre, sous un climat doux, Patrice M. conseiller municipal à la commune d’Ebolowa 1er, s’est rendu à l’agence départementale d’Elections Cameroon (ELECAM) de la Mvila. Objectifs : consulter les listes électorales provisoires et procéder à une éventuelle réclamation. En fait, le conseiller municipal veut s’assurer qu’il a son nom bien inscrit sur le fichier électorale d’Elecam pour les régionales du 6 décembre prochain. « Je viens voir s’il n’y a pas une erreur sur mes données », déclare-t-il. Un coup d’œil, et il relève une erreur sur sa date de naissance. Il est tout de suite reçu par un agent qui lui demande de faire la photocopie de sa carte nationale d’identité et de revenir muni de sa carte d’électeur, question d’apporter des corrections. 
Malgré une faible affluence, vu le nombre pas très important des électeurs pour les élections régionales à venir, depuis plusieurs jours, ce travail fait partie des multiples tâches réalisées par le personnel de l’agence départementale d’Elecam. La gestion des listes provisoires se fait avec beaucoup de précaution. Après l’arrivée des listes, le 21 septembre, la vérification de leur conformité, avec le bordereau de production, a été faite. Les équipes vérifient si tous est en ordre sur les listes dans les deux collèges électoraux, radiation pour cause de décès ou pour ceux qui ne feraient plus partie des conseils municipaux. Comme l’a précisé Lydie Mvondo, chef d’Agence départementale de la Mvila, l’opération est à l’élagage et au toilettage.
Plusieurs canaux ont été mis à contribution pour informer et sensibiliser les électeurs quant à la disponibilité des listes et la nécessité de les consulter. A Ebolowa, en plus des canaux habituels classiques, le chef d’agence et ses collaborateurs sensibilisent et expliquent les électeurs par voie d’affichage au niveau de leur structure. Les ondes des radios communautaires locales ont également été mises à contribution, tout comme les différents lieux de culte. L’on déplore tout de même pour l’instant, le peu d’engouement des électeurs  à venir consulter les listes provisoires. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps