Conseil régional du Nord : le profil du futur siège arrêté

A l’issue de sa visite de prospection samedi dernier à Garoua, le ministre de la Décentralisation et du Développement local s’est dit optimiste.

Pas de week-end pour Georges Elanga Obam. Le ministre de la Décentralisation et du Développement local (Minddevel) a effectué une visite expresse à Garoua samedi dernier. Le Minddevel est venu faire la prospection des locaux susceptibles d’abriter le Conseil Régional du Nord. Les conseils régionaux seront connus au terme des élections du 6 décembre prochain.  Si on s’en tient aux textes qui encadrent ce processus électoral, le conseil régional sera élu avant le 25 décembre. Les choses devront s’accélérer. Le travail devrait commencer immédiatement après l’élection des exécutifs régionaux. Pour qu’il n’y ait pas de perte de temps, l’Etat veut s’assurer que les conseils régionaux disposent d’un cadre approprié. C’est pour cette raison que le Minddevel est descendu à Garoua. Il a visité quelques sites. Du  quartier Haut Plateau au quartier administratif, Georges Elanga Obam, accompagné du gouverneur de la région du Nord, Jean Abate Edi’i, a prospecté. Résultat des courses, la ville de Garoua « dispose d’un certain nombre de structures capables d’abriter le siège du futur siège du conseil régional du Nord », a relevé le Minddevel. Pour le moment, des locaux existent mais la décision finale n’a pas encore été prise.  


Read also : Cameroon-Turkey : Outgoing Ambassador Bids Farewell

Des réserves foncières qui pourraient être utilisées dans la construction d’un siège définitif le moment venu ont été également passées en revue. En marge de cette prospection, le Minddevel a eu une séance de travail avec les 21 magistrats municipaux du Nord. Cette réunion s’est tenue à la salle des fêtes et de la culture de la Communauté urbaine de Garoua. La séance à huis-clos s’est muée en une « assise familiale » pour reprendre les mots de Georges Elanga Obam. La mise en place des régions sera une donnée nouvelle. Il importe donc de voir comment les différentes collectivités territoriales décentralisées vont se déployer côte à côte pour le bien-être des populations. Les communes, les régions produiront des prestations pour booster le développement local. Le ministre a reprécisé le rôle des autorités administratives, notamment celui des préfets, dans cette architecture en gestation.  


Read also : CHAN 2020 : le « merci » des volontaires à Paul Biya

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category