Politique

Préparations des Régionales : Elecam évalue le dispositif

La 3e session ordinaire du Conseil électoral tenue hier à Yaoundé a permis d’apprécier le travail déjà abattu par l’organe.

A l’ouverture de la 3e session du Conseil électoral hier à Yaoundé, le président, Enow Abrams Egbe, a marqué un temps d’arrêt. Ceci pour saluer « la discipline, la rigueur professionnelle, l’approche hautement légaliste ainsi que l’esprit d’arbitrage » du personnel d’Elections Cameroon. Pour lui, ce sont ces vertus et valeurs qui les ont guidés tout au long des travaux d’examen des candidatures aux élections régionales. De plus, « tout le mérite va également à l’endroit du directeur général des Elections et son adjoint, pour la mise en forme efficiente et la transmission à temps, des dossiers au Conseil électoral », a-t-il souligné.

A juste titre, a remarqué le président du Conseil électoral, Elecam peut se réjouir, « toute proportion gardée » du nombre considérablement réduit des recours fructueux, au lendemain du contentieux pré-électoral dans les tribunaux administratifs. Un signe évident du professionnalisme et de la maturité de l’organe chargé de l’organisation du processus électoral et référendaire.

Pour la suite du processus, le Conseil électoral a prescrit de mettre l’accent sur la participation et l’éducation électorales, pour ce qui est notamment du commandement traditionnel. Dans cette perspective, Enow Abrams Ebge a invité ses collaborateurs à un engagement patriotique, mais aussi à jouer le rôle de pacificateur par excellence du processus électoral. Ceci pour mieux de sensibiliser cette catégorie d’acteurs du processus électoral et, de veiller scrupuleusement au bon déroulement du scrutin qui se tient dans un contexte de crise sanitaire connu.

« Aucun aspect n’est à laisser de côté. Il conviendra dans cet ordre d’idées, de redoubler aussi bien notre perspicacité sur le terrain que notre vigilance dans les étapes suivantes du processus électoral », a indiqué le président du Conseil électoral. Elecam prévoit à cet effet les activités de terrain et « parfois dans des zones sensibles », afin de relever les défis et les contraintes des Régionales du 6 décembre prochain. 

Les travaux d’hier étaient également consacrés aux questions budgétaires comptant pour l’année 2021, en prélude à la session parlementaire prévue dans les semaines à venir. Par ailleurs, les membres du Conseil électoral se sont penchés sur l’examen de certains volets majeurs du plan d’actions d’Elections Cameroon.  

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps