Pierre Essomba : la Nation reconnaissante

Le secrétaire général du Minat a été élevé à la dignité de Grand officier de l’ordre de la valeur à titre posthume lors de ses obsèques samedi dernier.

Nkolbiyen, petite localité de l’arrondissement de Mbankomo dans le département de la Mefou-et-Akono a connu une ambiance particulière samedi dernier. Cette petite bourgade rendait un ultime hommage à l’un de ses fils, sans doute l’un des plus prestigieux : Pierre Essomba, secrétaire général du ministère de l’Administration territoriale jusqu’au 30 janvier 2021, date de son décès dans un hôpital de la capitale française, était conduit à sa dernière demeure dans ce village qui l’a vu naître il y a 54 ans. Au milieu d’une foule immense de parents, amis et connaissances, membres du gouvernement, collègues secrétaires généraux de ministères et anciens collaborateurs. En tête de ces personnalités, Naseri Paul Bea, gouverneur de la région du Centre et représentant personnel du président de la République. Au nom de ce dernier, il a élevé le disparu à la dignité de Grand officier de l’ordre de la valeur à titre posthume. Reconnaissance d’une carrière que les uns et les autres ont jugée exemplaire au service de la Nation. La remise d’une distinction qui était surtout l’épilogue de deux jours d’obsèques qui ont débuté vendredi dernier avec la mise en bière à la morgue de l’Hôpital général de Yaoundé, suivie d’une messe en la cathédrale de Yaoundé sous la présidence de Mgr Jean Mbarga, archevêque métropolitain de Yaoundé.


Read also : Union des populations du Cameroun: Un congrès national en vue

Face aux nombreuses interrogations sur ce qui apparaissait pour certains comme une disparition prématurée, c’est dans le Livre de la Sagesse que le clergé a trouvé des réponses en rappelant que « Pour l’homme, la sagesse surpasse les cheveux blancs, une vie sans tache vaut une longue vieillesse ». Des témoignages des amis, des membres de l’association des secrétaires généraux des ministères ou de Stéphane Essomba, fils du défunt qui parlait au nom de la famille, on retiendra de Pierre Essomba qu’il aura été un travailleur acharné, compétent et rigoureux, un collègue toujours disponible et un père de famille attentionné, soucieux de la bonne éducation de sa progéniture. Une famille Essomba qui a tenu à exprimer sa gratitude au président de la République pour toutes les attentions dont aura bénéficié le disparu jusqu’à son décès. Administrateur civil principal hors échelle, il venait de passer près de 11 ans au secrétariat général du ministère de l’Administration territoriale, après une carrière débutée dans les Services du Premier ministre. 


Read also : North West: Peace-Building Prioritised

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category