Axe Ngoura 2-Gari Gombo-Yokadouma: Le rythme est bon

Malgré quelques contraintes observées sur le terrain, le maître d’ouvrage rassure quant à la livraison de ce tronçon le 31 décembre 2021.

L’un des projets qui ont retenu l’attention du ministre des Travaux publics au cours de la récente revue des chantiers routiers et autoroutiers au Cameroun est celui de la route Ngoura-Ndelele-Yola-Gari Gombo-Yokadouma (155,5 km). Ce projet était subdivisé en deux phases : une tranche ferme et une tranche conditionnelle. Il était question pour la phase 1 de ce projet, d’installer la base vie du chantier, de faire des remblais en graveleux latéritiques, de curer des fossés et exutoires.


Read also : Autoroute Yaoundé-Douala : on prépare le raccordement à la Nationale n°3

Mais aussi de la fourniture et de la pose de buses, la construction d’un pont définitif au Pk58+600, la construction de têtes de buses et puisard, la construction et la gestion de barrières de pluie. Cette phase a été réceptionnée il y a quelques mois. La deuxième phase conditionnelle actuellement en cours, s’attarde sur les travaux tels que le débroussaillage, le dégagement mécanique, les remblais en graveleux latéritiques, la mise en forme de la plateforme, le reprofilage puis la pose de la couche de roulement en graveleux latéritiques.


Read also : Corridors routiers d’Afrique centrale : il y a du potentiel

Tout comme le curage des buses et exutoires, le dégagement mécanique, la fourniture et la pose des buses, le curage des buses et dalots et la gestion des barrières de pluies. « Je demande à l’ingénieur du marché d’identifier les points où les barrières de pluie respectent le modèle que j’ai approuvé et qui doivent être construites par l’entreprise. La mairie va s’en occuper. Je rappelle que ces barrières de pluie sont des espaces de vie qui doivent être respectés par tout le monde », avait recommandé Emmanuel Nganou Djoumessi, ministre des Travaux publics au cours de la revue.  


Read also : Electricité : des perspectives pour la Turquie

« Les travaux en cours concernent la tranche conditionnelle. La tranche ferme ayant été réceptionnée provisoirement en juillet 2020. Nous pouvons, au regard des avancements sur le terrain, affirmer que les travaux de façon générale évoluent avec satisfaction. Pour la tranche en cours, la production affiche un taux d’avancement de 42% pour une consommation des délais de 43%. L’avancement physique est de 33,87% pour des délais contractuels consommés de 42,06% », explique Elie Mba, délégué régional de l'Est du ministère des Travaux publics.


Read also : Agriculture centrale : voici le programme semencier

Comme contraintes, il y a certaines tâches non prévues qui ont été jugées nécessaires, suite à l’affaissement de la chaussée au Pk 17+500. Il s’agit de la construction d’un dalot dont le dossier technique est attendu pour validation des prix nouveaux. Il y a aussi la prolongation de délais de 13 mois accordée à l’entreprise Zhejiang Communications Construction Group Co Ltd Cameroon Sarl (ZCCC) qui va entrainer un marché complémentaire à la mission de contrôle.


Read also : Exportations : de l’art de bien négocier

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category