Le Maray célèbre l’homme Mafa

La fête du taureau a lieu tous les trois ans chez ce peuple des montagnes dans le Mayo-Tsanaga, région de l’Extrême-Nord.

Le Maray ou fête du taureau est une fête traditionnelle du peuple Mafa qui se célèbre tous les trois ans. Cette danse symbolisée par le sacrifice d’un taureau engraissé, avec des aliments spéciaux, pendant trois ans célèbre la dignité de l’homme Mafa. D’après Sa Majesté Moussa Yavara, lamido de Koza, le jour de la fête, sous l’encadrement d’un collège de sorciers, il est question de libérer ledit taureau et de le faire rattraper par des initiés appelés « Zougla ». Au bout d’une course folle le taureau doit être attrapé à la main et ramené vers le village.


Read also : Financement des projets artistiques : l’Institut français en soutien

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category