Pr Lazare Kaptue Noche : la nation reconnaissante !

Le défunt a été élevé samedi à la dignité de Grand cordon de l’Ordre du mérite camerounais à titre posthume par le ministre d’Etat, Pr Jacques Fame Ndongo, au nom du chef de l’Etat.

« C’est un grand baobab qui s’écroule. Le président de la République le présente comme un modèle pour les intellectuels qui ne restent pas lovés dans la science savante, mais qu’ils soient à la fois des savants savants dans la science savante, mais aussi des praticiens, des gens qui mettent la main à la pâte, des gens qui soient à côté du peuple, qui promeuvent le bien-être du peuple. Je crois qu’il a accompli une mission titanesque, c’est la raison pour laquelle dans l’oraison funèbre j’ai insisté en disant que j’estime qu’il est heureux là où il se trouve, parce qu’il a très bien travaillé, et la communauté nationale lui en sait infiniment gré. » Ces propos poignants du Pr Jacques Fame Ndongo, ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur illustrent à suffisance le vide laissé par le départ du Pr Lazare Kaptue Noche.


Read also : Creating An African Medicine Agency : Cameroon Praised For Pushing Agenda

Cet agrégé de médecine (34 ans) option immunologie, hématologie et maladies du sang, né en 1939 à Mbanga et décédé le 12 avril dernier des suites de maladie, a reçu l’hommage de la nation samedi au cours d’une cérémonie colorée à la place des fêtes de Demdeng. C’est le ministre d’Etat, en sa qualité de représentant du chef de l’Etat, qui s’est chargé d’apposer à titre posthume la médaille de Grand cordon de l’Ordre du mérite camerounais sur le cercueil de l’illustre disparu. Cette distinction est la nième reçue par le Pr Lazare Kaptue après entre autres celles de chevalier et d’officier du Mérite congolais ; chevalier, officier et commandeur de l’Ordre de la valeur du Cameroun ; Grand officier de l’Ordre national de la valeur du Cameroun, officier des Palmes académiques françaises, etc. 


Read also : Kidnapped Ndian Division Delegates : Efforts Underway To Secure Their Release

La première dame du Congo, Antoinette Sassou Nguesso, à travers son représentant aux obsèques, a été marquée par son expérience dans la recherche pour la santé et son humilité. Les autres témoignages déclamés à la tribune ont tous relevé le caractère pluridimensionnel du défunt. Ce pionnier dans le domaine de la santé au Cameroun a su inculquer des valeurs de paix, d’amour, du travail bien fait, de patriotisme, d’éthique et de solidarité. Il a été fondateur et président du Comité national de lutte contre le sida, président du comité national d’éthique du Cameroun…


Read also : « Le travail avec les régions a effectivement commencé »

Sur le plan politique, le maire de Demdeng (2002-2021), Sg de Cvuc (2003-2020) a joué un rôle prépondérant sur toutes les réformes de la décentralisation tout en restant fidèle aux idéaux de son parti le Rdpc. Mgr Antoine Ntalou, archevêque émérite de Garoua a, dans son homélie du jour, utilisé les Saintes Ecritures, dans le livre de Matthieu 25:31-46 pour montrer que le Très Haut ne nous jugera pas sur la peine que nous lui aurons faite, mais sur l’amour que nous n’aurons  pas su partager. Le Pr Lazare Kaptue dit « Moukam Wabo Dzegouong » a su aimer, tout en restant humble, des valeurs que les générations actuelles et futures doivent s’approprier. 


Read also : Elections Cameroon : retour sur les réseaux sociaux

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category