Bepc et Cap 2021 : dans le vif du sujet

Près de 270 000 candidats affrontent depuis hier les épreuves écrites de ces examens officiels sur l’ensemble du territoire.

Aucune fausse note depuis le début des épreuves du Brevet d’études du premier cycle (Bepc) hier au sous-centre du Collège de la Retraite à Yaoundé. « Les candidats sont arrivés à l’heure. Ils ont été fouillés et ont suivi la police des examens. Depuis la première épreuve (Etude de texte) et jusqu’à présent tout se passe bien ». Propos du Père Clément Nkodo Manga, chef dudit sous-centre, qui n’a enregistré qu’un absent sur les 530 candidats en lice. Ce sous-centre d’examen, comme ceux du Lycée de Mballa II, du Lycée technique Charles Atangana et du Lycée bilingue de Nkol-Eton, a reçu la visite surprise du ministre des Enseignements secondaires (Minesec). Accompagnée de ses plus proches collaborateurs, le Pr. Nalova Lyonga est allée s’assurer du bon déroulement des épreuves. Elle s’est attardée sur le respect des mesures barrières, notamment le dispositif de lavage des mains et la distanciation physique. 


Read also : Media : Chebonkeng Calls For Professionalism

Au sous-centre du Lycée de Mballa II qui totalise pas moins de 778 candidats, le Minesec a tenu à faire un tour dans les salles de composition des candidats porteurs d’un handicap. Pour mettre tout le monde au même niveau, des mesures spéciales ont été prises pour ces derniers. « Des salles spéciales ont été préparées par type de handicap (malvoyants et malentendants). Les dispositions ont été prises par rapport aux épreuves à l’instar de la transcription des épreuves en braille et l’aménagement des horaires de composition de ces candidats. Ils ont 10 ou 15 minutes de plus que les autres postulants », a confié Madelienne Shewa, directeur des Examens, des Concours et de la Certification au Minesec. Au sous-centre du Lycée technique Charles Atangana, Nalova Lyonga a marqué un arrêt pour s’assurer également du déroulement effectif des épreuves écrites du Certificat d’aptitude professionnel (Cap). Assurance a été faite par le chef du sous-centre qui n’a noté aucun couac.


Read also : Menace d’une troisième vague : pari sur le vaccin

Au terme de son périple, Nalova Lyonga s’est montrée satisfaite de voir que tout le dispositif mis en place pour le bon déroulement des épreuves fonctionne. « Nous avons mis les bouchées doubles pour que les examens se déroulent dans de très bonnes conditions. Les épreuves ont été apprêtées à temps pour les candidats », a assuré Madelienne Shewa. Selon les statistiques de la direction des Examens, des Concours et de la Certification du ministère des Enseignements secondaires (Minesec), ils sont 218 422 candidats au BEPC ordinaire et 3 165 postulants au BEPC bilingue. Le Cap totalise quant à lui 45 386 aspirants. Soit 266 973 candidats au total pour le Bepc et le Cap. La phase écrite s’achève ce vendredi.


Read also : CHRACERH : les comptes sont conformes

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category