« Une saison magnifique et inespérée »

Martin Charles Ahanda Ze, président de PAD volleyball.

Quel bilan faites-vous de la saison de PAD volleyball ?
Pour moi, c’est une saison magnifique et inespérée. En la démarrant, nous ne pouvions pas imaginer qu’elle allait se profiler de cette façon. Nous avons été agréablement surpris et très heureux de l’achever par un titre de champion du Cameroun sous l’aile protectrice de la Direction des ressources humaines et de la Direction générale du Port autonome de Douala.
Au cours de la saison, il y a eu cette participation au Championnat d’Afrique des clubs. Quelles sont principales leçons au terme de votre parcours ? 
Le bilan est globalement positif malgré un goût amer. Etant qualifié pour les quarts de finale, nous avions toutes les armes pour rejoindre le dernier carré. Malheureusement, il a manqué quelques détails sur lesquels nous avions naturellement travaillé. Nous avons rencontré les meilleures équipes du continent et nous leur avons montré le volleyball de qualité qui se pratique au Cameroun. Avec l’appui de notre hiérarchie, nous espérons continuer sur la même lancée afin de hisser les couleurs du PAD et du Cameroun au sommet du volleyball africain.
Après quelques années de disette, PAD volleyball est de retour au premier plan. Administrativement parlant, quelles sont les recettes de ce come-back ?       
Sur le plan général, la Direction générale du PAD ne néglige aucun aspect dans la gestion quotidienne de l’équipe. Nos dirigeants sont absolument conscients du projet sportif que nous nous efforçons de concrétiser. Ils mettent toutes les ressources nécessaires à notre disposition afin que nous puissions aller de l’avant et côtoyer les cimes du volleyball national et africain. Après le titre de champion, je peux vous assurer que les préparatifs de la prochaine saison ont déjà démarré.     
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category