Ex-combattants de Boko-Haram : 183 nouveaux repentis à Meri

Ils sont arrivés au cours des deux dernières semaines dans ce centre de transit où ils ont reçu du matériel de première nécessité.

En l’espace de deux mois, le centre de transit des ex-combattants de Boko-Haram vient d’accueillir près de 200 pensionnaires, soit exactement 183 personnes, portant à 574 leur nombre. Selon Oumar Bichaïr, le coordonnateur régional du Comité national de désarmement, de démobilisation et de réintégration de l’Extrême-Nord, rien que la journée du 19 juillet 2021, 34 pensionnaires ont été accueillis au centre de transit de Méri dans le département du Diamaré. Leur première nuit en terre camerounaise a été passée au bureau régional du CNDDR de l’Ex- trême-Nord à Mora, nous a confié le coordonnateur régional du Oumar Bichaïr. «L’une des raisons pour lesquelles on enregistre de plus en plus de désertions dans le camp de Boko- Haram serait sans doute l’acceptation de la main tendue du président de la République », pense le coordonnateur régional du CNDDR de l’Extrême-Nord.

A la faveur de la fête de la Tabaski, le coordonnateur national a dépêché à Meri l’un de ses proches collaborateurs, précisément Dieudonné Nkolo Zanga. Celui-ci a rencontré tous les ex-combattants et a échangé avec eux. Le responsable du CNDDR a saisi cette opportunité pour procéder à la remi...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category