Musée national : objectif modernisation !

Le directeur et le responsable de la plateforme franco-camerounaise de compétences du volontariat ont récemment signé une convention dans ce sens à Yaoundé.

Coline Blot, c’est le nom de cette volontaire française qui apportera son expertise dans les activités phares du Musée national à Yaoundé. L’objectif étant d’attirer davantage de public en ce lieu de mémoire collective. La conquête et la fidélisation des visiteurs, sans oublier une communication optimale autour du Musée, sont les principales missions en ligne. La signature de convention le 4 août dernier à Yaoundé entre le directeur du Musée national, Hugues Heumen Tchana et le chargé d’appui au développement des volontariats, Achille Valery Mengo dans le cadre de la plateforme franco-camerounaise de compétences du volontariat valait donc tout son pesant d’or. « Cette rencontre est un moment fort de concrétisation des très hautes directives du président de la République relatives à la modernisation et l’opérationnalisation du Musée national qui devrait préserver, à terme, ses spécificités de site mémoriel contribuant à affirmer davantage l’identité culturelle camerounaise », a précisé d’emblée l’inspecteur général du ministère des Arts et de la Cultures (Minac), Théophile Eyango, au nom du ministre. 
Comme l’a souligné Achille Valery Mengo, cette signature de convention vise à matérialiser la coopération entre la plateforme franco-camerounaise de compétences du volontariat et le Minac, spécifiquement le Musée national. En effet, une signature de convention entre la plateforme franco-camerounaise de compétences du volontariat et le Contrat de désendettement et de développement (C2D) a eu lieu en février 2019. Il était stipulé qu’à partir de cette date, toutes les structures et programmes bénéficiant de la subvention C2D ont la possibilité d’accueillir des volontaires et des bénévoles brevetés français, ainsi que des volontaires camerounais mobilisés par l’Agence nationale des services civiques et de partenariat. A l’issue des séances de travail entre la plateforme franco-camerounaise de compétences du volontariat et le musée national depuis quelques années, ce dernier a exprimé ses besoins. Parmi ceux-ci, il y a l’appui au Musée national du Cameroun dans le cadre du programme C2D culture. A la suite de ces échanges, une fiche de missions qui porte sur l’accompagnement du musée national du Cameroun dans sa vision avait été élaborée. Ce qui a conduit au recrutement de la volontaire française, Coline Blot, assistante de conservation du patrimoine, qui a le profil adéquat à en croire Achille Valery Mengo. « L’arrivée de cette volontaire vient ainsi apporter un appui certain à ce Musée qui a amorcé sa modernisation », s’est réjoui Hugues Heumen Tchana. La volontaire française a donc la charge de mettre en place des mesures incitatives pour booster la fréquentation de ce site mémoriel négativement impacté par la pandémie du Covid-19 et d’accompagner la communication stratégique de ce Musée qui peine encore à s’imposer comme établissement touristique et culturel structurant.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category