Renouvellement des organes de base du Rdpc : le Sud vise le sans faute

Le président de la Commission régionale de coordination, Jacques Fame Ndongo, a eu une séance de travail le 9 août dernier avec les quatre présidents des commissions départementales de contrôle.

La région du Sud est un socle granitique pour le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), au regard des résultats engrangés par ce parti aux différentes consultations électorales. Ceci est en soi une raison suffisante pour que les opérations de renouvellement des bureaux des organes de base au sein du parti se déroulent sans fausse note. C’est ce qu’a martelé Jacques Fame Ndongo, président de la Commission régionale de coordination pour le Sud, au cours d’une réunion de travail le 9 août dernier à Yaoundé. « Nous avons une lourde responsabilité. Nous devons travailler à la transfiguration de notre parti pour qu’il soit d’attaque lors des batailles futures. Lesquelles sont de plus en plus rudes. Il faut veiller de manière particulière à la discipline », a-t-il précisé aux quatre présidents des Commissions départementales de contrôle, parmi lesquels les ministres Louis Paul Motaze et Minette Libom Li Likeng.
La rencontre de lundi dernier était également l’occasion de donner quelques précisions sur le corpus réglementaire devant guider le travail des présidents de Commissions départementales de contrôle. Il s’agit, entre autres, de la circulaire du président national du 8 juillet 2021 relative au renouvellement des bureaux des organes de bases et des organes spécialisés du RDPC et de la note d’application du secrétaire général du parti qui s’en est suivi le 22 juillet. Ces documents ont été remis aux participants aux travaux devant se déployer dans le Dja-et-Lobo, la Mvila, l’Océan et la Vallée du Ntem. De même que les sommiers politiques consolidés et les ressources financières affectées à cette activité. 
La réunion de travail du 9 août a également été l’occasion d’éclairer certaines zones d’ombre qui persistaient à la lecture des documents évoqués supra. La gestion des potentiels contentieux a aussi fait l’objet de débats. Jacques Fame Ndongo a enfin demandé aux présidents de Commissions départementales de contrôle de soumettre un chronogramme d’activité à la Commission régionale de coordination.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category