Christelle Nana Tchoudjang : la tour de contrôle

La capitaine de la sélection nationale a été désignée meilleure joueuse de la compétition.

Avec ses 16 points marqués lors de la finale du 20e Championnat d’Afrique seniors de volley-ball féminin, la capitaine Christelle Nana Tchoudjang a grandement contribué à la victoire du Cameroun. L’attaquante-réceptionniste âgée de 32 ans était percutante dans les contres. A chaque moment, elle galvanisait ses troupes. Il n’était surtout pas question de faiblir, si près du but, celui de conserver leur couronne. D’ailleurs, depuis le début du tournoi, elle se distingue par la qualité de son jeu et son engagement. Un cocktail qui lui a valu la désignation de meilleure joueuse de la compétition. Une distinction qu’elle a accueillie avec beaucoup d’humilité. « C’est un travail collectif. Je suis contente. Je sais que si j’ai pu avoir ce prix, c’est parce que toute la Team était avec moi. Toute la Team m’a soutenue », confie-t-elle. 
Loin des terrains, Christelle Nana Tchoudjang est plutôt douce. Mais, sur l’aire de jeu, elle se métamorphose en guerrière voire conquérante. La sociétaire de Chamalières en France est une accro de la sélection nationale. Chaque fois qu’il est question de défendre les couleurs du pays, elle est toujours présente. Dotée d’un fort mental, elle est toujours en train de redynamiser ses coéquipiers en cas de baisse de régime. Son rôle de leader, elle ne l’a pas découvert avec la sélection nationale de volley-ball. Mais, bien avant, quand elle évoluait dans le championnat national au sein de Bafia Volley-ball Evolution (BVE). Elle faisait partie de la Dream Team du club qui a fait la loi dans cette discipline sur le plan national, il y a quelques années. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category