Plan de développement de l’Ouest : consultation populaire à Baham

Le président du Conseil régional, le Dr Jules Hilaire Focka Focka, a présidé hier une réunion avec les forces vives des Hauts-Plateaux en vue de les impliquer dans le processus.

Hier à Baham, chef-lieu du département des Hauts-Plateaux, les populations ont parlé de ce qu’elles veulent pour leur mieux être. Elles se sont exprimées à travers leurs élus (maires, conseillers régionaux), mais aussi par le biais des chefs traditionnels et des organisations de la société civile. Cette large consultation, l’une des facettes concrètes de la décentralisation, avait pour but de recenser des besoins de ce département, en vue de l’élaboration du plan régional de développement. La rencontre était conduite par le président du Conseil régional de l’Ouest, le Dr Jules Hilaire Focka Focka, en présence du préfet des Hauts-Plateaux, Yampen Ousmanou.
Comme dans les sept autres départements de la région, les Hauts-Plateaux manquent cruellement de routes, d’écoles ou de centres de santé. L’accès à l’eau et à l’énergie y est difficile. Au plan industriel, le tissu est léger à cause du déficit énergétique. Et pourtant, ce département regorge d’énormes potentialités notamment au plan agricole, touristique et minier. Baham a le troisième gisement de bauxite après Minim-Martap et Fongo-Tongo. Le dynamisme des populations, essentiellement jeunes, apporte un plus à l’accroissement de la production agropastorale, du reste encore rudimentaire.  Dans ce contexte, Sa Majesté Faustin Jean Ndassi Nenkam, chef supéri...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category