Pas une si bonne idée

En matière de pratiques sexuelles, chacun y va de ses envies, parfois sans tabou ni limites. Là où certains s’assurent d’être au préalable dans le noir le plus opaque, entre deux draps et se contentent de la traditionnelle position dite du missionnaire, d’autres invitent lumières, caméras et talents de gymnastes. Et même d’autres témoins, en dehors des meubles de la pièce. C’est comme cela ou rien. Bref passons… Loin de nous l’idée de faire la morale à qui que ce soit ou d’établir un code de conduite en la matière. Seulement, même si filmer ses ébats peut être une expérience excitante, gare tout de même à ce que cela ne se retourne pas contre vous.  L’activité semble certes avoir le vent en poupe –on se demande bien pourquoi-, mais la sextape n'est pas qu'un petit jeu sans conséquences... Posez donc la question à Pamela Anderson, Laure Manaudou, Kim Kardashian ou Jennifer Lawrence, stars occidentales. Et plus près de nous, interrogez un certain promoteur de radio à Douala et une légende du football féminin. Ces personnalités ont un point en commun : celui d’avoir appuyé sur « Rec » avant de se lancer dans une partie de jambes en l’air. Lesquels enregistrements ont fini sur Facebook, WhatsApp, avec les commentaires méchants des internautes. La multiplication des cas pousse à croire que, de deux choses l’une : soit l’on assiste à une révolution sexuelle, soit l’on est en train d’atteindre les sommets de la vulgarité et du cynisme. Tout dépend de quel bord on est.
Au demeurant, se lever un matin et découvrir ses parties fines sur les réseaux sociaux est forcément tragique pour tout être humain normal. Le tollé général que l’apparition de ces vidéos, dans l’espace public, suscite à chaque fois, amène désorma...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category