Programme Afop : 20 000 emplois créés

Le point a été fait hier à Yaoundé au cours de la 7e édition des petits déjeuners du C2D.

Le Programme d’appui à la rénovation et au développement de la formation professionnelle dans les secteurs de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche (PCP-Afop) a tenu ses promesses pour ce qui est du l’employabilité des jeunes. A ce jour, 20 000 emplois directs et indirects ont été créés.  Le coordonnateur national, Pierre Blaise Ango l’a indiqué hier à Yaoundé lors de la 7e édition des petits déjeuners du Contrat désendettement et développement (C2D). Le thème retenu cette année porte sur : « le C2D-Afop et employabilité des jeunes dans le domaine de l’agriculture, de l‘élevage et de la pêche ». En présence du directeur sortant de l’Agence française de Développement (AFD), Bruno Lebeure et la coordonnatrice du Stade-C2D, Berthe Jeanine Tsafack, Pierre Blaise a Ango expliqué le contexte dans lequel le Programme est arrivé. Il a également déroulé les actions et les résultats obtenus depuis 2008 ainsi que les perspectives de PCP-Afop. L’on note que trois principes directeurs ont guidé le programme : la théorie du capital humain comme entrée conceptuelle, l’appui à des structures de formation existantes et le dyptique formation-insertion professionnelle.  En ce qui concerne les financements, c’est près de 58 milliards de F qui ont été injectés dans les trois phases du programme (rénovation, consolidation et pérennisation).
La formation a permis de prendre en charge 2677 jeunes en 2012, près de 8500 en 2017 et 22 000 jeunes cette année. Pour ce qui est de l’insertion, 6 000 sont insérés aujourd’hui et 2250 en 2017 dans une quinzaine de filières stratégiques. L’on retrouve des emplois salariés auprès de l’Etat (...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category