Développement agricole : plaidoyer pour une loi d'orientation

La plateforme Concertation nationale des organisations paysannes du Cameroun (Cnop-Cam) a organisé mercredi dernier à Yaoundé, un atelier sur l’élaboration d'une loi d'orientation agricole au Cameroun. Les travaux ont connu la participation de l'inspecteur général du ministère en charge de l'Agriculture, Tobie Ondoa Manga et des représentants des administrations sectorielles. D'après Elisabeth Atangana, présidente de la Cnop-Cam, ces assises visent à soumettre aux pouvoirs publics et aux médias, la proposition d’élaboration de la loi afin de les sensibiliser au sujet de la nécessité de ladite loi et de plaider pour son adoption par les responsables compétents. 
En effet, malgré l'impact important du secteur agricole sur le développement économique du pays, le secteur est dominé par l'agriculture familiale, limité dans l'accès au crédit, se heurte à une faible mise en œuvre des politiques publiques et la multiplication des projets dédiés au secteur rural, sans véritable coordination pour la plupart. En outre, le Cameroun qui a souscrit aux Objectifs de Développement durable, est engagé entre autres, à assurer la sécurité alimentaire et promouvoir une agriculture durable. Un ensemble de choses qui a poussé la plateforme Cnop-Cam, à se pencher sur l'encadrer juridique du secteur agricole par une loi.
Dans le cadre de son programme d'activité de 2021, la Cnop-Cam a élaboré une pr...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category