Affaire Bygmalion: Sarkozy pourrait s’expliquer

L’ancien président français a été renvoyé hier devant le tribunal correctionnel de Paris pour financement illicite de sa campagne électorale. En compagnie d’anciens cadres de l’ex-UMP et des responsables de la société Bygmalion, chargée de l’organisation de sa campagne présidentielle en 2012, Nicolas Sarkozy a fait appel de ce renvoi en justice signé par un seul des deux juges concernés.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie